Fono-type 2018

Alors que la mondialisation devrait défendre la diversité et combattre l’unification réductrice des cultures, nous constatons un climat politique de rejet des migrants. Nous voulons par l’écriture et la typographie, le langage et ses sonorités créer un pont entre les peuples, percer les murs, entre sens et perception créer une écriture visuelle intermonde.
Nous travaillons ici sur l’échange franco-arabo-amazigh (Berbère). En partant de l’idée que certaines phonétiques sont particulières à leure(s) langue(s) nous avons choisi de créer deux écritures fictives qui prennent en compte l’ensemble des sons propre à ces 3 langues.
Il s’agit ici d’une création artistique originale, une fiction graphique, un pont entre trois cultures sur lesquels viennent danser, se rencontrer, jouer, nos écritures.
Le rêve d’un pays où cohabiteraient sans peine ces langues millénaires au travers d’une écriture hybride.